rcpce
 
 
 
 
 
 
 

Le programme 3h du Rotary international : aux origines du programme polio Minute Rotarienne Le Prix Servir d'abord

La classification professionnelle d'un membre est un élément important de son appartenance au club.

 

Extrait des statuts du club :

"Chaque membre actif doit être classifié selon sa profession ou son type d’activités associatives. Sa classification doit décrire l'activité principale et reconnue de la maison, société ou institution à laquelle il est attaché, son activité professionnelle principale et reconnue, ou la nature de ses activités associatives"

 

 

Fotolia_63496858_XSUn club Rotary se doit d'être diversifié d'un point de vue activité professionnelle pour pouvoir être représentatif des professions de la collectivité dans laquelle il se trouve. C'est pourquoi on retrouve dans les statuts de tous les clubs (et donc dans les statuts de notre club :"Un club ne peut admettre de nouveau membre actif si cette classification a déjà plus de quatre représentants") une règle spécifiant qu'une profession ne doit être représentée qu'au maximum par 4 membres (sauf si le club a plus de cinquante membres : dans ce cas, une classification ne peut pas représenter plus de 10 % des membres actifs du club).

Cette règle de diversification des membres existe depuis l'origine du Rotary (23 février 1905, rappelons le).

 

Le Rotary ne propose pas de liste de classifications afin de permettre la prise en compte de nouveaux secteurs d’activités ainsi que des spécificités locales en matière de professions.

 

 

L'important est dans l'esprit pour appliquer cette règle : un club doit être diversifié et représenter un échantillon représentatif de son implantation locale.

 

Retour